Couples

Thérapie de couple

Après les émois du début, il n’est pas rare qu’avec le quotidien le couple s’essouffle un peu et qu’une lassitude, des désaccords ou des conflits apparaissent. Des tensions se font sentir, pouvant vite devenir insupportables et mettre la relation en péril. Parfois cela peut même pousser un des partenaires à envisager la rupture. Mais bien souvent avant d’en arriver là, des signes avant-coureurs se manifestent et sont à prendre en compte :

couples defrance

  • Difficultés à communiquer, incompréhension mutuelle, absence d’écoute
  • Difficultés à trouver sa place, à concilier son rôle de parent et de conjoint, à se répartir les rôles
  • Disputes, désaccords récurrents (sur les décisions du quotidien, les projets, l’éducation des enfants…)
  • Problème de désir, intimité ou sexualité insatisfaisante
  • Aventures extra-conjugales
  • Jalousie
couple lattes

Dans la mesure où les relations se complexifient avec le temps, un processus inconscient inévitable se met en place entre les deux partenaires. Bien souvent il leur échappe, et il peut devenir néfaste au couple si on ne sait pas l’analyser. Consulter un psychothérapeute peut alors aider à y voir plus clair pour se sortir de l’impasse et retrouver une certaine harmonie. C’est pourquoi vouloir entreprendre une thérapie de couple, ce n’est pas nécessairement risquer l’implosion de la relation. C’est au contraire exprimer son désir de la voir perdurer.

La thérapie de couple

La thérapie de couple se déroule en présence des deux partenaires. Le rythme des séances se définit en fonction des besoins. Il peut être par exemple d’une séance par semaine dans les premiers temps pour désamorcer une situation difficile, puis s’espacer à une séance tous les 15 jours. Dans ce genre de thérapie, le travail peut commencer dès le premier entretien si je vois rapidement que la demande vient des deux partenaires. En revanche, si l’un des deux est absent ou vient parce que l’autre l’a obligé(e), la thérapie ne pourra fonctionner car c’est une démarche qui nécessite une implication commune.

Le déroulement des séances

soutien psychologiqueLe but d’une thérapie de couple est de donner à chaque partenaire l’occasion de s’exprimer et de révéler ce qu’il n’ose pas dire à l’autre en dehors du cabinet. Le cadre des séances ainsi que le regard objectif et distancié du thérapeute permet à la parole de circuler sans qu’elle ne soit entravée par ce qui la bloque habituellement au sein du couple. Grâce à l’aide du thérapeute, les conjoints peuvent alors repérer ce qui pose problème, les amenant petit à petit à une réflexion et à une prise de conscience qui permet une compréhension mutuelle. Le thérapeute est là pour recueillir la parole de chacun, faciliter l’échange, la communication et guider la réflexion. En aucun cas il n’a une fonction de juge ou d’arbitre.

Afin de comprendre l’origine du problème, le travail porte à la fois sur l’histoire du couple et sur la vie passée de chacun. En effet, lorsque l’on est deux, il faut garder à l’esprit qu’au-delà de l’union que l’on forme, chacun est porteur de sa propre histoire, de sa problématique, de ses conflits, etc. C’est cela qui éprouve la relation. Il ne s’agit pas de chercher à savoir qui a tort et qui a raison mais de voir s’il n’y aurait pas reproduction inconsciente de schémas familiaux ou de schémas vécus antérieurement. C’est la compréhension des comportements inconscients conditionnés par le passé ainsi que des conflits qu’ils engendrent qui permet de les dépasser et de les éliminer progressivement.

Au-delà de la parole, le jeu de rôle peut être utilisé au cours de la thérapie pour permettre à chacun des conjoints de se glisser dans la peau de l’autre. Ceci a pour effet de leur faire changer de regard, d’analyser une situation sous un angle différent et de les amener à une meilleure compréhension de l’autre. C’est en collaborant que le couple pourra évoluer et approfondir sa confiance mutuelle.

A noter

Je tiens à préciser que le but d’une thérapie de couple est de mener à une relation plus épanouie en restaurant l’harmonie, l’équilibre et la communication. Son dénouement est souvent un retour à une relation satisfaisante, mais il arrive aussi qu’il soit la décision d’une séparation parce que le couple s’est rendu compte que c’était la meilleure solution pour eux. Cela dépend de nombreux facteurs, comme les événements extérieurs (chômage, maladie…), les sentiments, les rancœurs, etc. En ce sens, la psychothérapie de couple n’est pas garante d’un retour à l’amour « parfait ». Toutefois, elle permet de mettre en oeuvre le nécessaire pour viser la sauvegarde du couple.